• http://www.amazon.fr/Paradise-Blues-Bratch-ebook/dp/B00JSZ20RE/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1403870377&sr=8-2&keywords=bratch

     

    http://www.amazon.fr/DERNIER-COUP-REINS-Bratch-ebook/dp/B00K4IM7Q8/ref=sr_1_5?ie=UTF8&qid=1403869880&sr=8-5&keywords=bratch

     

     

     

    J’ai cru me cacher dans un trou

    Nous étions cent mille fous

    Tous cherchaient la planque

    Qui fuyaient les bombes et les paquets de dollars..

     

    J’ai cru te fuir dans la boue

    Nous étions cent mille cons

    Tous voulaient tes hanches

    Qui lançaient des s’ringues et les sachets de mollards

     

    J’ai fini comme on sait dans le mou

    Nous étions cent mille vieux

    Tous voulaient du rab

    Qui pleuraient leur mère et les sacs de placenta

     

    J’ai vu et tu le sais t’y étais

    Nous étions cent mille encore

    Tous tendaient les bras

    Qui voulaient quitter la terre pour l’au delà

     

    J’ai joui et grâce à toi j’avoue

    Nous étions cent mille aussi

    Tous montraient leur queue

    Qui voulaient te sauter et trouvaient ça normal

     

    J’ai cru te la’fout’ par tous les trous

    Nous étions cent mille à l’dire

    Tous juraient le ciel

    Qu’ils tueraient jusqu’au dernier de ces connards

     

    Partout cent mille hommes se lèvent et foncent vers des mirages.. Perdu dans la vase je sens que c’est pas normal.. J’ai qu’une âme et elle crève dans la masse.. Je sors un flingue et tire sur les ballons;. Mon prochain s’déguingle et quand je tend la main il m’arrache le bras.. Je tue un âne qui était seulement de passage.. Il faut qu'je sauve ma peau.. L’honneur se perd ma brave dame.. Moi on m’verra pas ramper à Waterloo.. J’nique la girafe mais jamais après vingt ans.. On vit qu’une fois mais qui veut vraiment l’croire.. J’étais sincère juste avant de me pendre.. La corde a lâché et on dira encore que je trafiquais.. En haut de la montagne se cache le roi des vantards.. Toutes les couronnes sont bonnes à prendre.. Le principal on aura compris est de semer les cent mille… moins une âme.. Ce qui fait neuf cent quatre vingt dix neuf mille neuf cent quatre vingt dix neuf… La foule moins une âme.. N’aura qu’à se suicider.. En haut de sa montagne le roi des vantards.. Se demande si ça valait vraiment le coup.. Maintenant qu’il compte pour cent mille à lui tout seul.. Sachant qu’une foule pareille.. C’est presque déjà.. L’humanité;. .. Oui.. C’est presque déjà.. L’humanité;. Comme au tout début.. Il n’y en eut qu’un;. Oui.. De là les cent mille;.. Et est-ce que ça valait vraiment le coup.. Si un à lui tout seul.. Valait déjà les cent mille;.. Presque déjà.. L’humanité;.

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires